Category: CDTag: , ,

C’est avec un énorme plaisir que les Zurichois de Dryconditions nous reviennent avec un 2ème album, tout beau, tout chaud ! Comme il se doit pour un bon groupe alémanique « Into the Night (black night) » sort chez 808 Records , le label spécial « Suisses » de Leechredda., ainsi que chez un autre petit label suisse encore méconnu, du nom de « Cartoon Heroes ». (Le CD sort également en Allemange, sur Klangverhältnisse Records)

 

Aux premiers abords, au vue de la pochette on croirait avoir entre les mains un album électro tout droit sorti des années huitante. Mais il n’en n’est pas ! C’est bien un pure mélange d’émotions, de rock’n’roll et de technique que nous pouvons découvrir. Le style vacille donc entre punkrock façon Loved Ones, post-hardcore plus proche de groupe comme At The Drive In. Les compos sont donc matures et carrées. Pas de mauvaise surprise pours les fans du groupe de la première heure, l’émotion est toujours de la partie ! Le chanteur, Ramin, sait toujours aussi bien manier sa voix entre chants clairs et gueulages. On note également que Marc, le bassiste, apporte une plus grande contribution au coté vocal ce qui offre au groupe la possibilité d’explorer le coté des harmonies. (Peut-être que le fait qu’il ait rejoint le groupe Snitch il y a quelques temps lui ai donnée une plus grande confiance en son chant.)

 

Vous l’aurez compris, cet album est un bijou du post-hardcore Suisse ! Mais où DC excelle particulièrement, c’est bien entendu sur scène ! Ce groupe dégage une énergie d’une rare intensité et il sait la transmettre au public. Nous avons, d’ailleurs, été très heureux de les accueillir lors de notre dernière soirée Nyoncore et encore plus d’avoir fait le déplacement pour leur vernissage à Zurich, dans l’excellent bar Hafenkneipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.